Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Brisons le tabou des hémorroïdes

Brisons le tabou des hémorroïdes

Les troubles liés aux hémorroïdes sont particulièrement désagréables – ils s'accompagnent de fortes douleurs et de démangeaisons. Souvent, les personnes concernées n'osent pas en parler. Pourtant, les troubles hémorroïdaires et anaux sont largement répandus. Alors, parlons-en!

En toute objectivité, les hémorroïdes ne sont que de simples coussinets vasculaires, bien irrigués, situés à l’intérieur de l’anus, dans la partie haute du canal anal, juste à la sortie du rectum. Ensemble avec les sphincters et les muscles du plancher pelvien, les hémorroïdes sont responsables de l'étanchéité fine de l'intestin. Au repos, elles sont pleines, ce qui empêche l'évacuation indésirable du contenu de l'intestin. Lors de la défécation, les hémorroïdes se dégonflent à nouveau, pour permettre ainsi aux selles de s'échapper. Les hémorroïdes sont donc importantes pour le contrôle des selles et le maintien de la continence intestinale.

Souffrance liée aux hémorroïdes

La présence d’hémorroïdes est normale et constante chez tout individu dès la naissance, car elles remplissent différentes fonctions dans le corps. C’est pourquoi l’expression courante «j’ai des hémorroïdes», bien que correcte au sens strict, n'est pas la bonne description de la maladie hémorroïdaire dont il est question. Une telle situation se produit lorsque les hémorroïdes sont anormalement dilatées et déclenchent les symptômes suivants:

  • Démangeaisons
  • Sentiment de brûlures
  • Douleurs
  • Suintements
  • Traces de sang sur le papier de toilette ou saignements légers

Causes des hémorroïdes

Le relâchement du tissu conjonctif constitue une cause fréquente qui est également souvent en lien avec le vieillissement. Un intestin quelque peu paresseux encourage également l’apparition des hémorroïdes: une constipation chronique et des efforts de poussée excessifs lors de la défécation peuvent contribuer à ce que les hémorroïdes internes se déplacent vers l’extérieur, s’enflamment et demeurent plus grosses. Tout ce qui aide à prévenir la constipation chronique présente des effets bénéfiques.  


Les quatre stades des troubles hémorroïdaires

On distingue quatre stades dans les problèmes hémorroïdaires, selon le degré de gravité. Les symptômes causés par les hémorroïdes sont donc dépendants du stade où ils se manifestent.

Hémorroïdes de grade 1

Le tissu conjonctif perd de l’élasticité et les hémorroïdes commencent à grossir, sans toutefois être remarquées. Ni visibles, ni palpables, les modifications ne sont liées à pratiquement aucun trouble, à ce stade. Lorsque les hémorroïdes sont blessées, en présence de selles trop dures par exemple, le papier de toilettes peut dévoiler quelques traces de sang légères. Les personnes concernées se plaignent parfois d’avoir un corps étranger au niveau de l’anus.

Hémorroïdes de grade 2

À ce stade, les coussinets sont déjà fortement agrandis. Il est alors possible de les toucher avec les doigts. Les hémorroïdes gonflent au niveau de l'anus lors d'un effort de poussée, mais se rétractent ensuite spontanément. Des symptômes typiques tels que inflammations, démangeaisons, sensation de brûlures et saignements légers apparaissent. Au-delà de ces troubles, des douleurs peuvent survenir lors de la défécation ainsi que le sentiment d’un vidage incomplet.

Hémorroïdes de grade 3

Les hémorroïdes sortent au niveau de l’anus et ne peuvent plus se rétracter spontanément. Il faut les repousser à l’intérieur à l’aide des doigts. Les symptômes du stade 2 – démangeaisons, sentiment de brûlure et saignements - s’accompagnent ici de fortes douleurs et de suintements.

Hémorroïdes de grade 4

Il s’agit du stade le plus sévère. Il n’est plus possible de repousser les hémorroïdes à l’intérieur et les douleurs sont intenses.  


Que faire?

Le meilleur conseil que nous pouvons vous transmettre est le suivant: prenez rendez-vous le plus vite possible avec votre médecin ou laissez-vous conseiller. Beaucoup de personnes ont du mal à assumer les symptômes qu’elles ressentent. On peut le comprendre, car il s’agit d’un sujet particulièrement intime. Pourtant, il est important de faire confiance aux spécialistes de la santé, car plus une crise hémorroïdaire est traitée tôt, meilleures sont les chances de guérison.

Heureusement, 90 % des personnes concernées se situent dans les stades 1 et 2. Les hémorroïdes peuvent alors simplement être traitées par une pommade appropriée ou également par des suppositoires. Il est préférable d'utiliser un produit ayant la consistance d'un gel, ce qui permet d'obtenir rapidement un refroidissement qui soulage les démangeaisons, les douleurs et l'inconfort.

Le complexe actif breveté 2QR, issu de l'aloé vera, offre dans sa formule unique une quintuple action: il apaise, hydrate, protège par une barrière physique, rafraîchit et peut favoriser la guérison.

Pour compléter le traitement, il peut convenir d’utiliser une lingette de plantes fraîches à l’arnica, en la déposant par exemple dans un bain de siège.

Auteur/e:
Victoria Dauner
Tags sur l’article:
Communication d'entreprise

Articles similaires

Heures d'ouverture à l’ascension 2024

Notre entreprise sera fermée le mercredi 08.05.2024 dès 17 h y compris le jeudi 09.05.2024 due à la fête de l’ascension.

Plantes sauvages comestibles

Inutile de recourir à des superaliments exotiques et coûteux pour se nourrir de manière variée et riche en nutriments: les plantes sauvages comestibles sont à portée de main.

Quelles sont les ambitions d’ebi-pharm pour le printemps 2024?

Quatre fois par année, nous nous entretenons avec notre directeur Stefan Binz pour découvrir les thèmes actuels chez ebi-pharm. Dans cet article, Stefan Binz nous transmet les résultats de l’enquête de satisfaction client ...

Résilience et résistance

Depuis quelques années, les termes résilience et résistance sont régulièrement utilisés dans la terminologie liée à la gestion du stress ou face à des étapes de vie difficiles.