Allemand Français
Connaissances ebi-actuel C’est l’automne - mais il n’y a pas de saison pour les champignons vitaux!

C’est l’automne - mais il n’y a pas de saison pour les champignons vitaux!

Qu’ils aient été cueillis en forêt ou achetés au marché, les champignons occupent une place de choix dans nos menus d’automne. Mais les champignons possèdent de nombreux autres talents, et j’aimerais vous expliquer ici en quoi ils sont essentiels pour le cycle biologique de la nature.

Des champignons vitaux sont répartis, parfois la tête en bas, sur une table en bois massif.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un champignon?

La particularité des champignons est qu’ils n’appartiennent ni au règne végétal ni au règne animal. Aussi appelés mycètes, ils font partie d’un règne spécifique parmi les organismes vivants, celui des Fungi. Ils poussent dans le sol comme de petites plantes mais ils ne contiennent pas de chlorophylle et n’ont pas d’activité de photosynthèse. Les champignons ne ressemblent vraiment qu’aux... champignons et on en trouve partout, que les températures soient glaciales ou tropicales. Il s’agit donc d’organismes extrêmement résistants. Leurs filaments, appelés hyphes par les spécialistes, s’étendent dans le sol pour former le mycélium. Comme les animaux, ils se nourrissent de substances organiques présentes dans leur environnement qui, grâce à la libération d’enzymes, deviennent assimilables et peuvent être absorbées à travers la paroi cellulaire du champignon. Les champignons se multiplient essentiellement par des spores qui servent à leur propagation, leur reproduction et leur survie. Au sein de l’écosystème forestier notamment, les champignons jouent un rôle extrêmement important. Ils servent non seulement à la dégradation et à la transformation de la matière organique, mais sont aussi essentiels à la santé de la forêt en général.

Origine et importance des champignons

Les champignons sont des organismes très anciens, qui sont présents sur Terre depuis plus de 1200 millions d’années. On connaît aujourd’hui environ 100'000 espèces différentes de champignons, mais les spécialistes estiment qu’il pourrait en exister plus de 1,5 million. La grande majorité d’entre eux, soit environ 90%, sont toutefois de taille microscopique. Il s’agit notamment des levures, des moisissures ainsi que des champignons pathogènes pour l’être humain. C’est pour cette raison que ces champignons sont aussi désignés par le terme de «micro-organismes». Le groupe des macromycètes (champignons avec appareil reproducteur apparent) ne représente dans le monde entier que 10% environ de toutes les espèces connues. La Chine est reconnue comme le centre mondial de la mycothérapie. Depuis des siècles déjà, les champignons vitaux font partie des remèdes utilisés par la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Dans d’autres pays asiatiques comme le Japon, la Corée et Singapour, l’utilisation thérapeutique des champignons vitaux est également une tradition ancestrale.

Le saviez-vous?

Le plus grand organisme vivant actuellement sur notre planète est un champignon, un champignon à vrai dire gigantesque! Ce géant, un armillaire d’Ostoya, se trouve dans la Forêt nationale de Malheur dans l’État d’Oregon aux États-Unis; sa taille correspond à la superficie de 1200 terrains de football et son poids est estimé à 400 tonnes.

Champignons vitaux: petits par la taille, grands par l’effet

Les champignons dits vitaux se distinguent par des propriétés positives qui, selon l’expérience dont on dispose, favorisent le bien-être. Parmi les principaux champignons vitaux figurent l’agaric royal (Agaricus brasiliensis ou subrufescens), le shiitaké (Lentinula edodes), le maïtaké ou polypore en touffe (Grifola frondosa), le reishi ou ganoderme luisant (Ganoderma lucidum), le champignon chenille (Cordyceps sinensis) et l’hydne hérisson (Hericium erinaceus). La plupart des champignons proviennent de pays asiatiques où ils sont utilisés depuis plusieurs siècles déjà, essentiellement pour leurs nutriments, en médecine traditionnelle chinoise (MTC). Les composants les plus importants des champignons sont les bêta-glucanes, des substances appartenant au groupe des polysaccharides (longues molécules de sucres). Les bêta-glucanes exercent de multiples effets sur le système immunitaire. Grâce aux polysaccharides, nous produisons davantage d’anticorps, ce qui active automatiquement nos cellules tueuses naturelles. Les cellules tueuses agissent à leur tour contre les virus et les bactéries pathogènes susceptibles d’attaquer notre système immunitaire. Avec un système immunitaire intact, notre organisme peut mieux se protéger contre les maladies et réagir plus efficacement et plus rapidement en cas d’infections. Dans les pays occidentaux également, la mycothérapie moderne jouit d’une popularité croissante. Cette forme de thérapie repose surtout sur l’utilisation d’extraits et de poudres de champignons comme compléments alimentaires.

Les champignons en tant qu’aliments

Avec l’automne qui arrive, c’est aussi la saison des champignons qui débute. Les champignons commencent à pousser dans les forêts, et nous sommes nombreux et nombreuses à partir à la cueillette de ces délices. Ce qu’il y a de formidable avec les champignons, c’est qu’ils sont riches en nutriments tels que les fibres alimentaires, les protéines, les oligo-éléments, les minéraux et les vitamines. Grâce à leur teneur élevée en fibres alimentaires, les champignons favorisent la sensation de satiété et, comme ils sont aussi pauvres en sel, ils peuvent sans problème figurer dans nos menus. Pauvres en purine, les champignons ne posent pas de problème aux personnes atteintes de goutte. Ils conviennent aussi aux diabétiques, car ils contiennent non pas de l’amidon (glucide) mais du mannitol (polyol), qui fait moins fortement augmenter le taux d’insuline. Sans devoir compter les glucides, les diabétiques peuvent consommer jusqu’à 200 g de champignons frais par jour. Les champignons fournissent également de la vitamine D et de la vitamine B2. La vitamine D participe à plusieurs processus physiologiques dans le corps et a une influence majeure sur le métabolisme du calcium et des os. La vitamine B2, quant à elle, est impliquée dans le métabolisme énergétique et exerce un effet antioxydant. La présence de champignons dans notre régime alimentaire est donc synonyme de nombreux avantages.


Auteur/e:
Valérie Céline Barbey
Tags sur l’article:
Blog

Articles similaires

Pourquoi y a-t-il de plus en plus d’allergies?

Selon le Centre d’Allergie Suisse (aha!), plus d’un quart de la population suisse souffre d’allergies. L'allergie est une réaction excessive du corps en présence d'une substance inoffensive, qu'il considère pourtant comme dangereuse.

Nouvelle boutique en ligne pour les supports marketing

Planifiez-vous une décoration pour vos vitrines ou souhaitez-vous mettre en valeur certains de nos produits? Quels sont les supports marketing à votre disposition pour valoriser cette démarche?

L'homéopathie

La médecine complémentaire s’articule autour de diverses méthodes de traitement. Dans cette nouvelle série de blogs, nous avons choisi de vous présenter chacune d’entre elle de manière plus détaillée. Pour aborder la thématique, nous allons débuter par l’homéopathie.

Quelles sont les ambitions d’ebi pour l’hiver 2022/2023?

Nous nous échangeons quatre fois par année avec notre directeur, Stefan Binz, pour découvrir les thèmes ebi-pharm du moment. Stefan Binz pose un regard à la fois songeur et joyeux sur l'année qui s'achève.