Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Plus belles excursions sélectionnées par le personnel d’ebi-pharm

Les plus belles excursions personnelles des collaboratrices et collaborateurs d’ebi-pharm

Le printemps réveille l’envie d’entreprendre et nous appelle à l’extérieur. C’est le moment idéal pour planifier une excursion. Nous nous sommes donc renseignés auprès du personnel d’ebi-pharm pour connaître leurs endroits préférés. Une composition colorée de propositions de balades a alors émergé. Si vous êtes à court d’idées pour vos loisirs, laissez-vous inspirer. 

Découvrir les oiseaux migrateurs aquatiques de la «réserve naturelle de Witi»

Ueli Abderhalden, Horriwil

Je réside à Horriwil, à environ 7 km de Soleure. Souvent, en été, j’enfourche mon Gravel-bike et je sillonne la région. Après une journée de travail intense, j’aime me rendre dans le «Witi» le soir. En dialecte soleurois, «Witi» signifie «au loin». Il s’agit d’une zone agricole cantonale protégée, qui se situe au nord de l'Aar, entre Granges et Soleure.

La zone a été classée en 1994. Située dans une région d’une grande beauté au cœur d’un splendide paysage, le Witi héberge une réserve d’oiseaux migrateurs aquatiques d’importance internationale. Elle abrite également la plus grande population de lièvres de Suisse. Le «Grenchenwiti» constitue la partie la plus dense de cette zone. 

On peut encore relever, la présence du majestueux balbuzard pêcheur qui est souvent observé au printemps, en pleine migration; certains de ces oiseaux passent même la nuit sur les arbres de la rive de l'Aar. La cigogne noire, de passage, séjourne occasionnellement et temporairement dans l'enclos des cigognes blanches de la colonie d'Altreu. Se distinguant par son chant mélodieux, le rossignol fréquente également Altreu pour s’y reproduire.

Après avoir pédalé pendant deux heures environ, je rentre décontracté et satisfait à la maison. Et parfois, le magnifique chant du rossignol retentit encore à mes oreilles au moment de m’endormir…

 Centre d’informations Witi Altreu


Charmant sentier au bord de l’Aar entre Berne et Bremgarten

Sandrine Vogt, Bern

J’adore me mettre en route spontanément, en toute légèreté. Autour de la ville de Berne, c’est possible à toutes les époques de l’année.

Ma randonnée préférée débute dans le quartier de la Lorraine. À la hauteur du parking de l'école professionnelle, juste après le pont, je quitte le chemin pour descendre sur la rive de l'Aar. Théoriquement, on pourrait ici, en suivant son instinct, arriver jusqu'au lac de Bienne. Tout au long de la rive, le chemin offre des vues intéressantes sur la nature. En direction des bains de la Lorraine, on peut observer les personnes qui nagent dans l'Aar lorsqu'il fait chaud, puis viennent des parcelles de forêt, des jardins ouvriers, des aires de pique-nique et de baignade naturelle. Et pour moi, l’endroit le plus joli se situe juste avant et après le château de Reichenbach, à Zollikofen. L'eau devient turquoise et des pentes, presque féeriques, recouvertes de mousse, entourent le chemin. Il est possible de se désaltérer au restaurant, à Reichenbach. Dans le village de Bremgarten ou peu avant, il est toujours possible de décider de prendre les transports publics pour regagner la ville. Lorsqu’on souhaite s’engager dans une balade plus courte, on peut aussi partir de la station RBS de Worblaufen, ou garer sa voiture en dessous du pont de Tiefenau. L’eau de l’Aar est tellement accueillante et rafraîchissante, que je conseille vraiment de toujours emporter avec soi un maillot de bain, à la belle saison …

Lorrainebad.ch

Restaurant Schlossreichenbach


Sillonner les collines de l’Emmental

Simone Walther Büel, Worb

J’habite à Worb, et c’est un point de départ idéal pour se promener dans le magnifique paysage vallonné de l’Emmental. Je recommande volontiers le parcours suivant: Worb-Vechigen Mänziwilegg-Rütihubelbad-Worb. Le point de départ est facilement accessible en transports publics, il suffit de prendre le train RBS depuis Berne, ou de s’embarquer dans le petit train bleu, en direction de Worb, et de descendre à la station finale du village. Cette promenade offre des vues changeantes sur les montagnes et les collines de l’Emmental. Une fois que le Mänziwilegg est atteint, on peut s’accorder une pause sur un banc ou se reposer au restaurant, avant de continuer en direction de Wikartswil et puis jusqu’à «Rüttihubelbad». À Rüttihubelbad, je vous conseille une halte dans le restaurant ou encore la visite du fameux «sensorium», où 80 postes didactiques différents suscitent l’étonnement et permettent l’exploration des mécanismes de la nature. On peut, par exemple, découvrir les différents parfums présentés par un arbre, mettre en mouvement un tourbillon d’eau ou encore faire de la musique sur du bois et des pierres. Après la visite du musée, si vous ne désirez pas poursuivre le trajet à pied (environ une heure) pour vous rendre à la gare RBS de Worb, vous pouvez prendre le car postal à Rüttihubelbad pour revenir à Worb.

Fondation Rüttihubelbad


Promenade à l’orée de la forêt du Leutschen jusqu’à l’étang de Widi

Stefan Binz, Kirchlindach

Pourquoi se déplacer loin lorsque la beauté est si proche? Marcher de Kirchlindach jusqu’à l’étang de Widi fait partie de mes randonnées préférées. Ce circuit, d’une durée d’une heure environ, mène à la forêt du Leutschen, d’où l’on aperçoit  au loin, non seulement le Münster de Berne et le palais fédéral, mais aussi tout le panorama alpin. Je suis toujours impatient de plonger dans notre belle forêt, car pour moi, elle représente une véritable source de quiétude. Après une demi-heure de marche, j’arrive tout près d’un petit stand où l’on trouve de délicieuses pâtisseries, cuisinées directement à la ferme, c’est sans aucun doute l’endroit le plus apprécié par mes enfants. Le chemin continue en direction d’un petit étang, qui est protégé depuis de nombreuses années au niveau cantonal. À cet endroit, il est possible d’admirer la nature, d’observer les animaux et surtout de se laisser aller à l’essentiel: savourer le calme! Même les téléphones portables restent éteints, car il n’y a pas de couverture réseau à cet endroit. Il est donc possible de poser son regard sur la nature environnante. C’est certainement la randonnée que je privilégie le plus pour passer du temps avec ma famille, le week-end!

www.nsvm.ch/nsvm-home/widi/


Enthousiasme et découvre le Technorama

Katya Moretti, Winterthur

Éveille ton enthousiasme et découvre le Technorama, tu seras récompensé de tes efforts d’expérimentation sur la nature et la physique en savourant un délicieux gâteau au restaurant Schlosshalde, près de Mörsburg. J’ai constaté que le Technorama, situé à l’ouest de Zurich, est encore souvent méconnu. Ouvert à tout le monde, ce centre scientifique est réputé comme étant un lieu de recherches et d’expérimentations. www.technorama.ch

De manière ludique et instructive, tu découvriras les lois de la physique et de la nature, en faisant tes propres expériences. L’exposition propose également une foule de thèmes passionnants, à découvrir à ciel ouvert. Le Technorama est facilement accessible en train ou en bus depuis la gare principale de Winterthour ou en voiture, en prenant l’autoroute A1, sortie Oberwinterthour.

Une balade dans la nature avoisinante te tente et en plus ton estomac commence à réclamer? Alors prends le train S29 à la gare d’Oberwinterthour en direction de Stein am Rhein, jusqu’à la station «Reutlingen» (4 minutes), et promène-toi à travers les champs jusqu’à Stadel. Poursuis ta balade le long des vignes en direction de Mörsburg (30 minutes), un ancien fort que tu auras certainement déjà aperçu depuis le train (à droite).

Le restaurant Schlosshalde propose une belle terrasse extérieure et des salles intérieures, entretenues avec beaucoup de goût et d’amour dans le style architectural de l’époque. Ici, on cuisine uniquement avec les produits de la région, les délicieux gâteaux ont, quant à eux, une réputation loin à la ronde. www.schlosshalde-winterthur.ch

Envie d’histoire avec vue? Le «Herrenstube» de Mörsburg est atteint après une montée de 88 escaliers. www.moersburg-winterthur.ch 

De retour à la gare de Reutlingen, suivre l’orée de la forêt, en dessus des vignes. Par beau temps, il est possible d’admirer la majestuosité de toute la chaîne des Alpes.


Ours, élans, phoques et bien d’autres animaux sont à découvrir au parc Dählhölzli

Andreas Schmid, Bern

Je vous emmène au parc des animaux de Dählhölzli près de Berne. Cet endroit est atteignable de différentes manières, et au travers de divers parcours: par bus (Ka-We-De ou Tierpark), depuis la gare principale de Berne, en prenant le petit train qui descend à Marzili, en continuant à pied le long de l’Aar, en direction de Schönausteg. Passer à côté du Palais fédéral et voyager à bord du funiculaire le plus court de Suisse constituent déjà, en soi, deux autres buts d’excursion.

Le parc Dählhölzli valorise les animaux issus exclusivement d’Europe, et applique la devise: «plus de place pour moins d’animaux». Raison pour laquelle, il faut parfois s’armer de patience pour pouvoir apercevoir certaines espèces. Également accessible par les bords de l’Aar, le nouveau Aare-Alpen Parc est réservé aux bouquetins et aux chamois. Étant donné que le lynx a élu domicile sur les versants de l’Aar, il faudra faire usage de patience pour pouvoir l’admirer. Pour entrer au Vivarium, il faut acheter un billet d’entrée et tenir compte des heures d’ouverture. On a reconstitué ici l’habitat de certaines espèces de serpents, poissons, phoques, perroquets de mer, ours et élans. Parfois, on peut également apercevoir des loups et des chats sauvages. On y trouve également l’animal aux poils les plus longs, c’est-à-dire le «bœuf musqué», dont l’espèce fait partie d’un programme d’élevage européen et dont plusieurs membres ont déjà été réintroduits dans la nature.

Sur place, on trouve également un bistro (Vivarium), un restaurant pour reprendre des forces, et deux aires de jeu pour les enfants, dont l’une est située à proximité du Vivarium, l’autre près de l’Aar. Pour visiter le zoo – réservé aux enfants – il faut tenir compte des horaires, mais l’entrée est gratuite. L’un des points forts du zoo pour enfants est bien-entendu un enclos, où l'on peut caresser des chèvres naines.

Au kiosque à souvenirs, on repère toujours quelque chose de joli à rapporter avec soi et chaque achat permet de soutenir le parc animalier. Il y a vraiment toujours des nouveautés à découvrir dans le parc, et les animaux sont visibles quelle que soit la météo.  

Parc animalier Berne | Dählhölzli + parc de la fosse aux ours | Zoo Suisse


Randonnée de Büsserach à Lingenberg et retour

Sylvia Brodbeck, Muttenz

J’habite à Muttenz dans la campagne bâloise et mon environnement offre de nombreuses randonnées. Une de mes préférées est définitivement celle du Lingenberg. Un sentier étroit qui demande un pas assuré et exige de ne pas avoir peur du vide. Je recommande cette balade uniquement par temps sec et avec de bonnes chaussures, car les pierres peuvent être glissantes.  

La promenade débute à Büsserach, station Alte Mühle, bus 115 de Breitenbach en direction de Balsthal (un parc pour voitures est également disponible). On suit la Oberdorfstrasse et après environ 500 m, on bifurque à droite dans la Pfarrgasse. Après environ 500 m, prendre la deuxième rue à droite dans la Schlossgasse et continuer en direction du château de Thierstein. Au château, il est possible d'observer les rares choucas des tours Gemeinde Büsserach - Schloss Thierstein (buesserach.ch). Le chemin bifurque toutefois à gauche avant le château et monte en lacets jusqu’à la crête du Lingenberg, dans une forêt de chênes sessiles, sèche et clairsemée, riche de différentes espèces d’arbres et parsemée de pins. À partir de la crête, le chemin monte et descend allègrement. De temps en temps, la forêt s'ouvre, ce qui permet de jeter un coup d'œil sur le paysage, au loin. On arrive ensuite au Chemiflue, et puis sur le Lingenberg. À ces deux endroits, on découvre une magnifique vue sur le Schwarzbubenland. Lorsque le soleil brille et qu'il fait chaud, la forêt sent merveilleusement bon la résine de pin. Le chemin descend ensuite jusqu'à une aire de repos à la lisière de la forêt, entourée d'imposants hêtres. Ici, à la bifurcation, tourner à gauche et revenir à Büsserach par un large chemin.

La balade dure près de trois heures et demi à quatre heures. J’ai besoin de plus de temps, car je fais souvent des pauses pour absorber l’énergie du Lingenberg. Il semblerait bien que cet endroit déploie une énergie particulière.

Commune de Büsserach - randonnées


25 km le long de l’Aar, à la sortie de Berne jusqu’à la sortie de Berne 

Kurt Jost, Berne Felsenau

L’Aar est la plus belle rivière du monde. Le lieu le plus réputé de la ville de Berne est sans aucun doute l’espace des bains de Marzili (en face du parc animalier Dählhölzli), qui offre une vue imprenable sur le Palais fédéral. Les bains de Lorraine sont un peu moins connus, car ils se situent quelques kilomètres en aval de Marzili. Même les autochtones habitués à cet endroit semblent oublier que l'Aar continue sa route sur 25 km encore, avant de quitter définitivement la ville de Berne. Une partie de ces 25 km est praticable, sous la forme d’une promenade en boucle qui dure deux heures ou alors, embarquer dans son bateau pneumatique pour près de deux heures de descente sur l’eau (en fonction de la quantité d’eau): depuis la gare de Felsenau, on se rend au barrage de Felsenau en 3 minutes et on le franchit allègrement à pied. La rive droite est un peu plus animée et plus variée que la gauche. De nombreux endroits idylliques invitent à la détente et à la baignade. Au bout d'une heure et demie, si la soif et la faim se font ressentir, on peut faire une halte au restaurant Reichenbach, dont la superbe terrasse surplombe directement l'Aar. À 15 minutes en contrebas, une petite barque traverse la rivière pour rejoindre le magnifique restaurant Zehndermätteli, qui fourmille de jardins et de fleurs, un lieu idyllique. Depuis le Zehndermätteli, un chemin mène au quartier de Rossfeld/Tiefenau où on parvient, en traversant un coin d’anciennes pierres romaines, à reprendre le bus ou le train. Si l'on souhaite rebrousser chemin avec la barque, à partir du Zehndermätteli, marcher environ 200 m dans un tunnel qui mène directement au quartier de Felsenau (très apprécié des nageurs: en marchant 500 m en amont de l'Aar, à pied par le tunnel, on peut ensuite s’élancer dans l’eau et nager près de 2 km, grâce à une longue boucle supplémentaire idyllique). La bière Bärner Müntschi de la brasserie Felsenau est connue loin à la ronde (vente ouverte en plein air, le vendredi après-midi – idéal pour prendre l’apéro au bord de l’eau). Compter 10 minutes à pied pour revenir au point de départ, c’est-à-dire la gare de Felsenau. Ou alors deux kilomètres plus loin, le long de l'Aar, marcher jusqu'au pont Neubrücke, où le restaurant du même nom vous accueille. Pour celles et ceux qui ont encore de l’énergie, il est possible de poursuivre pendant une heure encore jusqu’à Hinterkappelen. Il faudrait alors parcourir encore environ 150 km le long de l'Aar jusqu'à Coblence, où l'Aar rejoint le Rhin.

Zehendermätteli – restaurant culturel et jardins

Brasserie Felsenau


Snowboard et randonnée au Flumserberg

Jacqueline Mäder, Weiach

Je réside dans la région de Zurich et mon lieu préféré est le Flumserberg, car j’y trouve les montagnes qui m’aident à me ressourcer et à faire le plein d’énergie.

À Flumserberg, l’hiver est un véritable paradis enneigé, et j’en profite pour faire du snowboard, sport que j’apprécie énormément. Depuis la station Leist, on découvre le plus beau point de vue. En direction du nord-ouest, on arrive au magnifique Walensee et si le temps le permet, on parvient même à entrevoir le lac de Zurich, ou parfois simplement une très belle couverture de brouillard. En direction du nord-est, on aperçoit les Churfirsten, la chaine de montagne qui se situe juste en face du Flumserberg, et qu’on a coutume de nommer «le moine endormi». En se retournant, à 180 degrés, on découvre un panorama montagneux époustouflant, en direction de Spitzmeilen. Lorsque j’avale la piste noire avec mon snowboard, et que ce panorama se déroule à mes pieds, alors je ressens une immense joie et me ressource véritablement.

La région de Flumserberg offre également de belles balades en été, avec des vues sur les montagnes, des vaches d’alpage et une nature intacte. Pour planifier une randonnée d’une journée, j’aime me rendre à la cabane SAC Spitzmeilen.

Au départ de Prodalp, je recommande de prendre le télésiège jusqu’à Prodkamm, et si la visibilité est avantageuse, il est parfois possible d’admirer, sur les trois quarts du parcours, une multitude de marmottes. Depuis Prodkamm, le magnifique sentier de flore alpine offre une diversité de fleurs régionales. En croisant en chemin la chienne Lilou, on est alors persuadé que l'on se trouve sur le bon chemin pour atteindre le restaurant Maschgenlücke. Elle ne tient pas forcément à être caressée, elle veut tout simplement qu’on lui lance le même bâton (ou des boules de neige en hiver), et cela pendant des heures.

Nous continuons en direction de l'Alp Fursch, l'endroit est parfait pour s’organiser une petite pause détente avant la montée. En effet, après avoir goûté à la délicieuse tarte fraîchement cuite, on sera plus facilement d’attaque pour cette pente parfois épuisante. On arrive ensuite au refuge Spitzmeilen, situé à 2087 m d'altitude. La vue splendide récompense les efforts et un excellent repas est servi par un personnel toujours aimable.

Le retour se fait en direction de la crête du Maschgen. Pour se faire plaisir, il vaut la peine de descendre en direction de Seebenalp, car le petit lac avec son hôtel de montagne relativement imposant ressemble à un véritable conte de fées et constitue un ravissant spectacle tant l’hiver que l’été. Une fois arrivé au Chrüz, les jambes ont définitivement mérité un peu de repos. De là, on peut dévaler les 250 derniers mètres de dénivelé sur une luge d’été à Floomzer, en fonçant à 40 km/h, empli de plaisir et d’adrénaline. 

Le paradis des vacances Flumserberg I Funiculaire Flumserberg



Notre site d'équipe


Auteur/e:
Simone Walther Büel
Tags sur l’article:
Communication d'entreprise

Articles similaires

Heures d'ouverture à l’ascension 2024

Notre entreprise sera fermée le mercredi 08.05.2024 dès 17 h y compris le jeudi 09.05.2024 due à la fête de l’ascension.

Plantes sauvages comestibles

Inutile de recourir à des superaliments exotiques et coûteux pour se nourrir de manière variée et riche en nutriments: les plantes sauvages comestibles sont à portée de main.

Quelles sont les ambitions d’ebi-pharm pour le printemps 2024?

Quatre fois par année, nous nous entretenons avec notre directeur Stefan Binz pour découvrir les thèmes actuels chez ebi-pharm. Dans cet article, Stefan Binz nous transmet les résultats de l’enquête de satisfaction client ...

Résilience et résistance

Depuis quelques années, les termes résilience et résistance sont régulièrement utilisés dans la terminologie liée à la gestion du stress ou face à des étapes de vie difficiles.