Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Portrait de plantes: à la rencontre du géranium herbe-à-Robert

Portrait de plantes: à la rencontre du géranium herbe-à-Robert (Geranium robertianum)

Dans notre série consacrée aux portraits des plantes, nous avons choisi de vous présenter diverses plantes médicinales. C’est avec le géranium herbe-à-Robert (Geranium robertianum) que nous ouvrons ce nouveau chapitre. Très répandue et véritablement détoxifiante, cette plante aux multiples vertus saura guérir votre âme. 

Il existe différentes espèces de géranium et toutes ne sont pas munies de propriétés thérapeutiques. Le géranium des prés (Geranium pratense) porte des fleurs bleu ciel, alors que celles du géranium des bois (Geranium sylvaticum) sont plutôt de couleur violette. Les fleurs du véritable géranium herbe-à-Robert (Geranium robertianum) sont plus petites que celles des autres espèces; elles sont rougeâtres et présentent de petites rayures blanches et les feuilles de la plante font parfois penser aux géraniums odorants, avec lequels le géranium Robert est également apparenté. Parfois, on le surnomme «stinky Bob» (Robert puant), un nom qui n’est pas immérité, car il dégage effectivement une odeur désagréable.

Le géranium herbe-à-Robert porte aussi le nom de «bec de cigogne», probablement à cause de la forme de ses fruits, qui s’apparentent à la tête d’une cigogne. «Robertianum» serait issu de Saint Rupert, nom du premier évêque de Salzbourg, qui découvrit les propriétés médicinales de cette plante au VIIe siècle. Ce végétal porte également d’autres noms: herbe rouge, bec de grue, aiguille Notre-Dame, cerfeuil sauvage, épingles de la Vierge ou encore fourchette du diable.


Où pousse cette plante et à quoi ressemble-t-elle?

Le géranium Robert est largement répandu en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Plante herbacée annuelle ou bisannuelle, elle fait partie de la famille des Géraniacées. Le géranium a peu d’exigences en matière d’habitat. Il pousse dans les gorges, les forêts, au bord des chemins, mais aussi au pied des murets et des rochers. La plante atteint quelque 10 à 50 centimètres de hauteur. Ses feuilles ont une forme palmée à triangulaire et dégagent, lorsqu'on les froisse, une odeur très pénétrante, que beaucoup considèrent comme désagréable.

À l’ombre, les coussinets foliaires sont à l’origine des mouvements des feuilles, qui tournent leur surface vers le soleil, ce qui leur permet de capter un maximum de lumière. En plein soleil, la plante devient rougeâtre sous l’effet des caroténoïdes et des anthocyanes qu’elle renferme (substances végétales secondaires, appelées bioflavonoïdes), pour se protéger du soleil.

Plutôt insignifiantes, les fleurs du géranium Robert livrent, aux abeilles et aux papillons, un nectar très riche. La fleur est composée de cinq pétales de couleur rose. La période de floraison débute généralement en mai et s’étend jusqu’à septembre. La plante se reproduit grâce aux abeilles, mais également par autopollinisation.

Avec leur forme en bec de cigogne, les fruits surprennent. Lorsqu’ils sont mûrs, il se produit une expulsion physique, souvent de manière explosive, et les graines peuvent être projetées jusqu’à 6 mètres de distance.


Quels sont ses propriétés et ses diverses utilisations?

Au niveau des ingrédients, le géranium herbe-à-Robert comporte principalement des flavonoïdes et des tanins, qui agissent notamment de manière astringente et anti-inflammatoire.

Cette plante affiche également des propriétés de purification du sang et de stimulation de la lymphe, vertus très convoitées lors de cures de détoxification.


Son usage dans la médecine populaire

À l’époque des Celtes et des Germains, on connaissait déjà les qualités curatives du géranium Robert. Les médecins du Moyen-Âge tenaient cette plante en grande estime et la nommaient l’herbe bénie des Dieux. Plus tard, Paracelse l’a utilisée pour lutter contre la mélancolie.

Dans la médecine populaire, cette plante était - et continue encore aujourd’hui - d’être utilisée par voie interne pour atténuer les diarrhées notamment. Utilisée par voie externe, elle est également appréciée pour soigner les plaies qui cicatrisent mal, pour traiter les inflammations de la muqueuse buccale ainsi que pour atténuer les éruptions cutanées légères.

Au Moyen-Âge déjà, on lui prêtait des propriétés fécondantes. Ainsi, Ignaz Schlifni (1924-2012), herboriste autrichien, qui a fourni d’innombrables témoignages, a révélé des succès thérapeutiques des plus surprenants. Il conseillait aux femmes qui désespéraient de tomber enceinte, de suivre une cure de trois semaines et de boire durant toute la période, de la tisane de géranium Robert.

Les propriétés du géranium herbe-à-Robert agissent également sur l’humeur et apportent un soutien en cas de mélancolie, de tristesse et de tendance dépressive. Ce végétal est aussi indiqué pour traiter les blocages consécutifs à des états de chocs anciens.

Généralement ingéré sous forme de tisanes, de teintures ou de vins aux herbes, le géranium Robert est également apprécié avec une touche de miel, pour atténuer un peu son goût amer.


Sources littéraires:

  • «Die Kräuter in meinem Garten», Siegrid Hirsch & Felix Grünberger, ISBN 3-8289-2128-0
  • «Teintures mères – Essence et utilisation», Roger et Hildegard Kalbermatten, ISBN 978-3-03800-601-5


    Liens utiles:

    Pflanzliche Urtinkturen - Die gleichnamige App und Onlinversion zum Buch (kalbermatten.org)

    Stinkender Storchschnabel: Entgifter und Seelenheiler


    Auteur/e:
    Simone Walther Büel
    Tags sur l’article:
    Communication d'entreprise

    Articles similaires

    Le sommeil – pourquoi faut-il dormir suffisamment?

    Pour préserver sa santé, il est nécessaire de dormir suffisamment. C’est la raison pour laquelle nous devons être généreux avec le nombre d’heures de sommeil que nous nous accordons.

    Force féminine puissance trois pour le visuel

    Les marques et les produits d’ebi-pharm n’ont pas vocation à convaincre uniquement par leur contenu, mais aussi par leur aspect visuel. C’est notre département graphique qui se charge de ce travail créatif.

    Le sommeil – un facteur essentiel pour notre santé

    Le sommeil favorise minceur, jeunesse, intelligence et santé – en résumé, il est essentiel à la vie. À notre époque, marquée par un rythme de vie effréné, préserver un sommeil réparateur est de moins en moins évident pour de nombreuses personnes.

    ebi-challenge – défi réussi

    Pari gagné! Après un peu plus de deux ans et 3’035 kilomètres parcourus à pied, à vélo ou en transports publics, la totalité du parcours a été accompli et nous sommes de retour à Kirchlindach ...