Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Réunion printanière

Réunion printanière et fin d’une ère de 32 ans

Toute l’équipe d’ebi-pharm s’est rassemblée, le 24 mars dernier au restaurant Noa à Berne, pour partager un repas convivial – un repas de Noël printanier pour ainsi dire, car le repas de fin d’année avait été annulé en raison de la situation liée au Covid. L’événement a été marqué par l’apéritif d’adieu d’Erika et Jürg Binz qui ont pris leur retraite fin 2020. À cette date, il n’avait pas été possible de se réunir dans un cadre plus large en raison des mesures liées à la pandémie et leur pot de départ avait été reporté à une date indéterminée. Cet évènement a désormais pu être dignement célébré.

Photo: Remo Neuhaus

Après avoir attendu ce moment plus d’une année, les collaboratrices et collaborateurs étaient sincèrement heureux de pouvoir personnellement faire leurs adieux à Erika et Jürg. La météo était également de la partie et c’est sous un soleil radieux que nous avons trinqué à leur santé sur la magnifique terrasse du restaurant Noa. Nous étions aussi curieux de savoir comment Erika et Jürg se débrouillaient dans cette nouvelle étape de vie.

Erika et Jürg Binz, vous êtes maintenant à la retraite depuis une année, comment avez-vous abordé cette nouvelle période de votre vie?
En réalité, nous sommes retraités depuis plus de 5 ans maintenant, mais on ne peut pas vraiment dire que nous nous reposons. Intéressés tous les deux par une foule de choses, nous ne nous ennuyons jamais. Évidemment, la pandémie nous a mis des bâtons dans les roues et nous avons dû annuler nos projets de voyage ou du moins les repousser. Et comme ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces, Jürg participe à une start-up (boulangerie sans gluten) en qualité de membre de la direction et du conseil d’administration. Il privilégie désormais des projets d’une autre dimension…

Est-ce que votre activité auprès d’ebi-pharm vous manque parfois ou avez-vous réellement pu lâcher prise?
Nous n’avons eu absolument aucun problème à lâcher prise, car nous étions préparés à la période «après ebi-pharm». Nous se sommes plus liés à nos fonctions, mais restons évidemment toujours à disposition pour partager notre expertise ou donner notre avis en cas de sollicitation.

Comment avez-vous vécu le fait de pouvoir enfin fêter votre départ avec toute l’équipe après plus d’une année?
Nous ne l’espérions pratiquement plus. Notre pot de départ a été reporté à plusieurs reprises en raison des circonstances. Par ailleurs, la possibilité d’avoir pu enfin organiser cet évènement, nous a permis de dire au revoir à toutes les personnes que nous connaissions et par la même occasion de rencontrer tous les «nouveaux visages». Et il y en a quelques-uns…

Pour nous autres, le personnel d'ebi, cette soirée était enfin l'occasion, après plus de deux ans, de nous retrouver en grand comité et d'échanger autour d'un délicieux repas. Nous nous sommes remémorés les bons moments passés avec Erika et Jürg, et avons également abordé les temps forts que nous avons vécus chez ebi-pharm ces dernières années. Voici quelques témoignages recueillis auprès des collaboratrices et collaborateurs d'ebi :

Natalie Tannast (responsable de projets): «Le départ d’Erika et de Jürg représente pour moi un évènement marquant, car Jürg a été mon premier chef et j’ai passé de merveilleuses années sous sa responsabilité et celle d’Erika. Je suis également très heureuse de constater qu’ils aient la chance de ressentir et d’observer, en parfaite santé, comment la nouvelle génération poursuit l’œuvre de leur vie, avec une même passion. ebi-pharm est encore imprégnée de leur présence et les valeurs essentielles à leurs yeux continuent d’être vécues et d’être transmises.»

Manuel Steiner (délégué médical auprès des médecins et naturopathes): «Le pot de départ de Jürg et Erika représente beaucoup pour moi, car je ne vais jamais oublier l’accueil chaleureux qu’il m’ont réservé il y a 14 ans maintenant. Étant très honoré de faire partie de la famille ebi, j’ai raccourci mes vacances pour pouvoir participer aujourd’hui.»

Esther Lehmann (medical advice): «J’ai la possibilité de télétravailler 3 jours par semaine et de me rendre 1 seul jour par semaine à Kirchlindach au bureau, cela représente vraiment beaucoup à mes yeux de pouvoir bénéficier d’un tel privilège. Présente au Congrès de puériculture cette semaine, j’ai rencontré deux femmes qui ont vanté les mérites d’ebi-pharm et qui ont beaucoup apprécié notre stand. J’ai vécu un moment très fort!»

Andrea Rytz (medical advice): «Je trouve important et très beau d’honorer Erika et Jürg pour l’oeuvre de leur vie et de prendre congé d’eux officiellement. En fondant ebi-pharm, ils ont réussi quelque chose d’absolument unique!»

Beatrice Marthaler (ancienne collaboratrice à l’expédition et à l’envoi de l’ebi-forum): «Je connais Erika et Jürg depuis les débuts et je me souviens naturellement comment tous les membres de la famille mettaient la main à la pâte. La mère d’Erika se rendait par exemple tous les soirs à la poste de Kirchlindach avec sa charrette en bois pour déposer courrier et colis.»

Ursula Marthaler (collaboratrice à l’envoi de l’ebi-forum): «J’ai vécu un moment inoubliable juste avant Noël, il y a 3 ou 4 ans. Nous étions à l’étape d’emballage des compendien Burgerstein dans des enveloppes en carton et cela prenait un temps fou. Nous étions désespérées et ne pensions pas pouvoir finir à temps. Et tout à coup, des personnes de tous les départements sont venues nous aider à emballer tout ce matériel, même Jürg et Erika ont participé. Grâce au soutien concret de tout le personnel, où chacun s’est chargé au minimum de déposer un compendium dans une enveloppe, nous sommes parvenus à terminer à temps. Un moment mémorable où j’ai réalisé à quel point l’esprit d’ebi et sa dimension familiale étaient bien présents.»

Roland Schneider (logistique): «Je travaille chez ebi depuis plus de 20 ans maintenant et je suis très fier du développement positif de l’entreprise au cours de toutes ces années.»

Carmen von Aesch (finances): «Je me souviens toujours de notre sortie d’entreprise avec toute l’équipe à Hambourg en 2008. Et je n’oublie pas non plus la fameuse Reeperbahn.»

Philippe Binggeli (responsable de la logistique): «Je n’ai pratiquement pas réalisé qu’Erika et Jürg avaient pris leur retraite en raison de la situation liée à la pandémie, c’est pourquoi ce pot de départ était vraiment une excellente idée.»

Après ce repas de Noël printanier, nous sommes tous rentrés chez nous, le ventre bien tendu et satisfaits, prêts à aborder les nouveaux défis et les prochaines aventures d’ebi-pharm.


Auteur/e:
Simone Walther Büel
Tags sur l’article:
Communication d'entreprise

Articles similaires

Le portrait d’un cueilleur de plantes sauvages

Raphael Stucki exerce un métier particulier: il fait partie des rares cueilleurs de plantes sauvages professionnels de Suisse. Depuis 2009, il occupe cette fonction pour l’entreprise Ceres à Kesswil.

Comment bien emballer ses cadeaux de Noël

Livrer ses cadeaux de Noël personnellement n’est pas toujours possible et il est alors nécessaire d’expédier le paquet par poste. Pour que la marchandise fragile puisse arriver à destination en parfait état, il est nécessaire d’être attentifs à certains aspects lors de l’emballage.

Fermeture durant les Fêtes 2022/2023

Nos bureaux seront fermés du 24.12.2022 jusqu’au 26.12.2022 y compris et du 31.12.2022 jusqu’au 02.01.2023 y compris.

Les commandes à livrer le prochain jour ouvrable devront nous parvenir le 22 et le 29.12.2021 jusqu’à 14 h.

Cueillir l’aubépine pour Ceres

Chaque automne, dans un jardin naturel proche de la ville de Weiterdingen en Allemagne, de longues échelles sont posées contre des arbres aux baies rougeoyantes qui indiquent que c’est le moment de la cueillette de l’aubépine.