Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Renforcer son système immunitaire

Renforcer son système immunitaire et être bien préparé pour l’automne et l’hiver

Lorsque les forêts revêtent leur parure colorée et que les jours raccourcissent, l’automne approche à grands pas, et avec lui la période de la grippe et des refroidissements. Si vous désirez aborder cette période de l’année muni d’un système immunitaire en pleine forme, alors c’est le moment de prendre les dispositions nécessaires.

Jour et nuit, notre système immunitaire accomplit des merveilles. Il prend soin de repousser et d’éliminer les agents pathogènes de tout genre, des virus aux bactéries en passant par les champignons. On suppose que le système immunitaire humain produit des milliards de cellules immunes par jour. Conscients de la performance quotidienne de notre système immunitaire, il devrait être évident d’en prendre soin et de le soutenir par une alimentation saine et équilibrée, et un mode de vie sain. Comment y parvenir concrètement? Découvrez notre interview avec Dr méd. Simon Feldhaus pour en savoir plus. Dr Simone Feldhaus est médecin-chef au Centre Paramed pour la médecine complémentaire à Baar et président de la SSAAMP, la Swiss Society for Anti Aging Medicine and Prevention.

Simon Feldhaus, une bonne défense immunitaire et une alimentation saine sont étroitement liées. Une alimentation saine – mais sous quelle forme concrètement?

Notre alimentation doit être la base du bon fonctionnement du système immunitaire. Elle devrait d’une part nous apporter les vitamines et les micronutriments essentiels en quantité suffisante et d’autre part, veiller à ne pas surcharger inutilement l’organisme. On peut atteindre ce résultat en adoptant une alimentation complète et variée et en réduisant de manière significative les glucides. Trop de glucides à absorption rapide affaiblissent effectivement le système immunitaire en provoquant une réaction d’insuline trop importante.

Une alimentation saine garantit également un apport suffisant en micronutriments. Quels micronutriments sont particulièrement importants pour le système immunitaire?

Le zinc, la vitamine D, les acides gras oméga-3 et le sélénium devraient être consommés en quantité suffisante. Selon les dernières connaissances, la vitamine D jouerait toutefois le rôle le plus important au niveau du système immunitaire. La vitamine C fait évidemment aussi partie de ce groupe. Ces micronutriments agissent dans un contexte d'interdépendance et influencent différents domaines fonctionnels du système immunitaire. Le système immunitaire inné et le système immunitaire acquis doivent coopérer pour assurer la défense. La vitamine D semble jouer ici un rôle central, ce qui s'explique par le grand nombre de récepteurs de vitamine D dans le système immunitaire.

Aujourd’hui, notre alimentation est trop riche en hydrates de carbone et peu variée, et ne permet pas d’absorber suffisamment de vitamine D, de zinc, d’acides gras oméga-3. Il est donc judicieux, surtout en période de recrudescence des maladies virales, de faire recours à des micronutriments sous forme de compléments alimentaires.

Boire suffisamment est tout aussi important qu’une alimentation saine pour le système immunitaire, mais pourquoi?

Digérés, les aliments parviennent dilués ou liés à des substances de transport aux cellules corporelles via la circulation sanguine. À nouveau, dans les cellules, des substances essentielles sont diluées dans le suc cellulaire. L’eau est la source la plus naturelle de liquide dans l’organisme et par la même occasion, elle participe à de nombreuses activités en termes d’apport mais également de purification.

Concrètement, l’eau aide à…

  • maintenir les muqueuses humides et propres
  • écouler les substances nocives
  • soutenir la digestion et l’intestin

Les boissons non sucrées telles que l’eau du robinet, l’eau minérale et le thé sans sucre conviennent mieux que les limonades et autres boissons gazeuses. Il faudrait idéalement boire une quantité de 2 à 2,5 litres par jour, répartie sur la journée.

Quel est le rôle du sport et de l’activité physique pour renforcer le système immunitaire?

De manière impressionnante, des études ont montré les effets positifs de l’activité physique sur la fonction des cellules immunes. En pratiquant avec modération une activité sportive comme recommandé dans le cadre de sport-santé, des études portant sur des séquences d’entraînement montrent bel et bien une amélioration de la fonction des cellules NK* et une augmentation des immunoglobulines, déjà après quelques minutes.

Selon des études épidémiologiques, l'effet optimal en pratiquant la course à pied est obtenu avec des durées d'entraînement compris entre 15 et 25 km par semaine, répartis sur trois ou quatre séances d'entraînement. Un effort trop intense accompagné d’une fréquence cardiaque élevée peut en revanche avoir un effet négatif. De plus, une activité physique régulière influence positivement d’autres paramètres tels que le métabolisme et la stimulation cardio-vasculaire.

On entend souvent dire que la santé se trouve dans l’intestin. Quel est donc le rôle de l’intestin par rapport à la défense immunitaire?

Un vieux dicton populaire affirme que l’intestin est le siège du système immunitaire. La science moderne a enfin pu le confirmer de brillante manière. Il existe effectivement un lien très étroit entre la fonction du système immunitaire, en particulier les parties limitrophes des muqueuses, et le microbiome intestinal.

Une flore intestinale qui fonctionne bien et qui est largement diversifiée constitue une condition essentielle à la bonne marche du système immunitaire. Il s’agit principalement des anticorps libres présents sur toutes les muqueuses, les fameux IgA stimulés par la flore intestinale.

Quels sont les autres éléments qui favorisent un système immunitaire en bonne santé?

De manière générale, un mode de vie sain contribue également à la bonne fonction du système immunitaire. Dormir suffisamment, éviter le stress et adopter une attitude psychique positive sont également des éléments essentiels. La médecine moderne décrit ces relations par le terme: psycho-neuro-endocrino-immunologie.

Un grand merci Simon Feldhaus pour ces précieux conseils sur le thème de l’immunité.

*NK = natural killers, cellules tueuses naturelles. Elles constituent environ 10 à 15 % des lymphocytes présents dans le sang humain. Elles font partie du système immunitaire inné, car elles sont capables d’éliminer immédiatement les cellules infectées par les virus ainsi que les tumeurs.

Auteur/e:
Simone Walther Büel
Tags sur l’article:
Communication d'entreprise

Articles similaires

Comment bien emballer ses cadeaux de Noël

Livrer ses cadeaux de Noël personnellement n’est pas toujours possible et il est alors nécessaire d’expédier le paquet par poste. Pour que la marchandise fragile puisse arriver à destination en parfait état, il est nécessaire d’être attentifs à certains aspects lors de l’emballage.

Fermeture durant les Fêtes 2022/2023

Nos bureaux seront fermés du 24.12.2022 jusqu’au 26.12.2022 y compris et du 31.12.2022 jusqu’au 02.01.2023 y compris.

Les commandes à livrer le prochain jour ouvrable devront nous parvenir le 22 et le 29.12.2021 jusqu’à 14 h.

Cueillir l’aubépine pour Ceres

Chaque automne, dans un jardin naturel proche de la ville de Weiterdingen en Allemagne, de longues échelles sont posées contre des arbres aux baies rougeoyantes qui indiquent que c’est le moment de la cueillette de l’aubépine.

La santé réside dans l’intestin

L’intestin est sans doute l’un des organes les plus sous-estimés de notre organisme, alors qu’il représente bien plus qu’un simple outil de digestion.