Allemand Français
Connaissances ebi-actuel Surmenage? Lorsque les attentes et les exigences deviennent trop fortes

Surmenage? Lorsque les attentes et les exigences deviennent trop fortes -  pression scolaire et pression professionnelle

Aujourd’hui, une certaine pression se ressent pratiquement dans tous les domaines. Elle concerne aussi bien les enfants et les adolescents sur le plan scolaire, que les adultes dans le milieu professionnel. À tous les niveaux, il faut être en mesure de satisfaire de nombreuses attentes. Les enfants et les adolescents se doivent d’atteindre des objectifs d’apprentissage bien précis et les adultes d’achever des missions professionnelles dans des délais impartis. Une attention particulière est requise dans ces moments-là, car si une certaine tension peut parfois nous aider à rester focalisé, une pression trop forte peut conduire à l’effet inverse et même rendre malade.

mann mit händen im kopf

Observer la situation avec attention et prendre les symptômes au sérieux

Aujourd’hui, les enfants et les adolescents sont sollicités de toute part. École, parents, sport, copains – les attentes sont omniprésentes et il faut y faire face. Une certaine pression peut s’immiscer au quotidien, sans que les enfants et les adolescents n’en soient véritablement conscients. C’est la raison pour laquelle ils ne remarquent pas toujours lorsque la coupe est pleine. Et lorsque c’est le cas, différents symptômes peuvent se manifester. Les signes d’un surmenage sont très divers et vont des troubles physiques jusqu’aux troubles du comportement. Chez les plus jeunes enfants, les maux de ventre, les troubles du sommeil, l’angoisse ou l’irritabilité sont des exemples typiques d’une certaine surcharge. Chez les enfants plus âgés et les adolescents, les symptômes s’étendent encore à des maux de tête, des nausées, la perte d’appétit ainsi qu’aux tensions accompagnées de peurs et même de repli sur soi pouvant conduire à la dépression.  

Les attentes de la société sont également élevées envers les adultes: avoir du succès dans son travail, vivre en accord avec la durabilité, s’engager socialement, avoir un corps parfaitement entraîné, passer beaucoup de temps en famille et bien plus encore – il n’est donc pas étonnant que ce vaste catalogue d’exigences soit synonyme de surmenage. De plus, les parents transmettent parfois de manière inconsciente diverses attentes à leurs enfants. Face à une pression trop lourde, les adultes peuvent aussi développer des symptômes similaires à ceux des enfants et des adolescents, allant de la tachycardie à l'anxiété et à la dépression, en passant par de la diarrhée, des maux de tête, des problèmes de sommeil et des tensions.

Sur la base d’études existantes, on parvient à déterminer un lien entre la numérisation et le développement de nouvelles technologies qui aurait pour résultat l’augmentation de la pression. À partir du moment où nous sommes atteignables 24 heures sur 24 par le biais de nos téléphones portables, les périodes consacrées au travail, à l’école et aux loisirs s’enchevêtrent. Pour véritablement bénéficier d’un véritable repos, il est recommandé de poser des limites précises pour chacune de nos occupations.

Prendre du temps pour soi et sa famille

Toute personne constatant des symptômes liés au stress, personnellement ou dans son entourage, devrait considérer ceux-ci très sérieusement, car la pression devient réellement critique quand elle s’installe durablement et de manière généralisée. Il est aussi inquiétant de constater que la pression n’émane pas uniquement de l’environnement, mais que nous en sommes souvent la cause, en étant trop exigeants envers nous-mêmes ou en ne nous accordant pas le droit à l’erreur. Il est donc primordial de rechercher les causes pour être en mesure de prendre les bonnes décisions à appliquer dans son quotidien. En ce qui concerne les enfants et les adolescents stressés: il s’agit de leur consacrer du temps et de les écouter. Ces deux conseils simples peuvent faire des miracles et aider à trouver où le bât blesse. Une fois les causes du surmenage identifiées, il convient ensuite de déterminer ensemble des stratégies pour diminuer la pression. Cela peut se concrétiser, par exemple, par un entraînement sportif de moins par semaine, par la décision d’éteindre systématiquement le portable à partir de 20 heures, par le choix de mieux structurer la journée, de prévoir des pauses, ...

Si ces mesures n’apportent pas le bénéfice envisagé ou que les symptômes durent depuis trop longtemps, il est alors judicieux de faire appel à un soutien spécialisé, en s’adressant à son pédiatre, son médecin ou à un psychologue pour enfants et adolescents.

Nous, les adultes, devrions aussi prévoir des adaptations lorsque la pression devient trop forte, en instaurant des horaires de travail régulés et en planifiant suffisamment de pauses pour l’esprit, le corps et l’âme. Cela se traduit concrètement par: faire du sport, des exercices de relaxation ou simplement passer plus de temps en famille ou avec ses amis. Il faut toutefois garder à l’esprit l’importance de notre rôle de parents, car les enfants suivent notre exemple, pas nos conseils. Quelle est l’image que nous donnons à nos enfants? Comment réagissons-nous face à un calendrier surchargé? Prenons-nous suffisamment de temps pour nos loisirs? Avons-nous des périodes où nous sommes encore hors ligne? À ce sujet, il peut être nécessaire de se prendre en main, car une personne stressée en permanence, et qui ne s’autorise aucun repos, ne peut pas exiger de son enfant qu’il sache gérer ce genre de situation. Pourquoi ne pas faire une exception et s’offrir des moments de détente en famille? Entreprendre une activité en plein air tous ensemble? Les parents et les proches sont en mesure de montrer l’exemple et préserver ainsi leur progéniture de situations trop exigeantes.

Maîtriser les périodes de stress de courte durée

Même si tout est mis en œuvre pour prévenir les périodes de fortes sollicitations, il est inévitable de se retrouver occasionnellement dans des situations stressantes de courte durée. Il existe différentes solutions pour maîtriser ces phases difficiles, par exemple en pratiquant des techniques de relaxation ou en ayant recours à des préparations de la médecine complémentaire, qui nous aideront à soutenir nos enfants, pour qu’ils puissent bien démarrer leur journée.   

Conseils supplémentaires

Souhaitez-vous obtenir d’autres informations sur ce sujet? Alors écoutez notre podcast dédié au «surmenage». Dans ce podcast, la pédiatre Mercedes Ogal transmet de précieux conseils sur le thème du surmenage chez l’enfant:


 

Notre podcast sur Spotify (en allemand)

Notre podcast sur SoundCloud (en allemand)


Nos canaux de podcasting ebi-pharm

 
Auteur/e:
Simone Walther Büel
Tags sur l’article:
Produits

Articles similaires

Ne pas piquer svp

Les journées s’allongent et les températures douces sont de retour, voici le moment de célébrer l’arrivée des beaux jours et de passer plus de temps à l’extérieur – mais gare aux moustiques!

Les boutons de fièvre à la période estivale

Le printemps est bien installé, voici enfin venu le temps des températures plus agréables, des glaces et des boutons de fièvre! Mais attendez, pourquoi les boutons de fièvre?

Ce que les pieds désirent …

Ils nous portent tout au long de notre vie – et pourtant, ils sont souvent les grands oubliés de nos soins quotidiens: nos pieds.