Allemand Français
Informations complémentaires
Informations complémentaires
Informations complémentaires
Informations complémentaires
Informations complémentaires

Retour à la vue d'ensemble 

L’immunothérapie selon le Dr Spengler

Dr Carl Spengler – créateur et fondateur de la thérapie immunitaire

Les médicaments du Dr Spengler comportent des antigènes et des antitoxines dans les dynamisations D9 ou D13. Fabriqués selon un procédé interne propre au Dr Carl Spengler, ces produits sont issus de différentes souches bactériennes et d’une souche virale. La dynamisation en D9 et D13 repose sur la Pharmacopée homéopathique HAB.

Créateur et fondateur de l’immunothérapie, le Dr Carl Spengler, fils du Dr Alexander Spengler (Alexander Haus), voit le jour en 1860 à Davos. Après avoir obtenu son diplôme en médecine, il travaille dans le cabinet de son père à Davos. À cette époque, il publie plusieurs travaux sur la tuberculose suscitant rapidement l’intérêt de Robert Koch, qui l’invite à le rejoindre à Berlin pour travailler avec lui dans son institut. Carl Spengler collabore dès lors avec le lauréat du prix Nobel, Emil Adolf von Behring, et son associé Kitasato.

En collaborant avec Robert Koch sur sa fameuse tuberculine, Carl Spengler découvre l’importance des infections mixtes dans la tuberculose. En 1895, Robert Koch lui confie alors sa tuberculine originale pour lui donner l’opportunité de poursuivre des recherches bactériologiques plus conséquentes. C’est à Davos que Carl Spengler se consacre à cette tâche, tout en exerçant en parallèle sa profession de médecin.

Carl Spengler examine de nouvelles voies pour traiter la tuberculose. Les préparations IK (IK = Immunkörper, corps immunitaire) qu’il élabore sont à la base de ses importantes réussites thérapeutiques. Il constate alors que les préparations IK sont peu actives sous une forme concentrée, mais redoutablement efficaces en dilution très élevée. Dès le début, les préparations IK sont utilisées par voie sous-cutanée avant d’être appliquées plus tard par voie percutanée. En 1904, le journal hebdomadaire allemand DMW (Deutschen Medizinischen Wochenschrift) publie un article intitulé «Une nouvelle approche de traitement de la tuberculose grâce à la tuberculine bovine». Carl Spengler y mentionne cette phrase:

«Cette méthode est basée sur des séances de frictions, où l’on applique la tuberculine par voie percutanée. Ces frictions constituent le seul procédé pour lutter efficacement contre la fièvre tuberculose chez les enfants atteints de tuberculose aiguë.»

Ses travaux sur la «tuberculose et la syphilis» paraissent en 1911 et sont suivis plus tard par des publications sur la recherche du cancer. Le principal mérite de Carl Spengler est sans aucun doute d'avoir été l'un des premiers chercheurs à reconnaître l'importance des infections mixtes dans le traitement de la tuberculose et de leurs effets sur l'ensemble de l'organisme en tant que "tuberculose latente". Fort de ce constat et en continuant de travailler au développement de ses préparations IK, Carl Spengler développe une idée géniale: réaliser simultanément l’immunisation active (antigène) et l’immunisation passive (antitoxine). Cette combinaison garde son efficacité, même si l’immunisation active échoue en raison d’une faible immunité de l’organisme. C’est ainsi que Carl Spengler découvre une préparation qui peut être utilisée avec succès dans le traitement de la tuberculose.

À l’époque, ce médicament portait le nom de colloïde T (T pour tuberculose) et il est aujourd’hui disponible en Suisse sous la forme d’une spécialité homéopathique appelée Mycobacterium tuberculosis compositum. Grâce aux excellents résultats obtenus avec Mycobacterium tuberculosis comp., Carl Spengler développe d’autres médicaments pour lutter contre des maladies jugées pratiquement incurables à l’époque.

On cherchait généralement à maîtriser les symptômes pour les atténuer temporairement, sans toutefois véritablement traiter la cause souvent cachée de la maladie. À l’aide de ses médicaments inédits, Carl Spengler découvre une voie pour s’attaquer aux causes de la maladie.

Médecin et éminent chercheur, le Dr Carl Spengler se distingue également sur le plan sportif. Désireux de réunir les nations ennemies durant la Première Guerre mondiale et de promouvoir la compréhension et la confiance réciproques, il crée la Coupe Spengler à Noël, en 1923 - un trophée encore très convoité aujourd’hui dans le monde du hockey sur glace international.

Le Dr med. Carl Spengler décède en 1937 à Davos.


Antigènes

Lorsque les virus et les bactéries pénètrent notre organisme, ils sont reconnaissables par leurs différentes structures superficielles. Car chacune de nos cellules possède des antigènes et des anticorps spécifiques. Les antigènes sont détectés par le système immunitaire. Nous avons choisi le symbole de la «serrure» pour les représenter.

Le terme «antigène» provient de l’expression anglaise ANTI BODY GENERATORS en français: générateur d’anticorps.


Anticorps

Les anticorps, également nommés antitoxines, sont formés spécifiquement par les lymphocytes B et correspondent donc de manière extrêmement précise à chaque antigène. Nous les présentons par le symbole de la «clef». Ils se fixent sur les agents pathogènes afin qu’ils soient détruits par les macrophages. Un anticorps ne peut se fixer que sur le type d’antigène pour lequel il a été effectivement produit. C’est pourquoi, ils s’adaptent de manière très précise comme une clef dans une serrure.


 

Spengler STAPHYLOCOCCUS AUREUS COMP. D13 Spray classic

Spengler VIRUS INFLUENCAE A COMP. D13 Spray classic

Spengler VIRUS INFLUENCAE A COMP. D9 Pulvérisation nasale

Spengler VIRUS INFLUENCAE A COMP. D13 Spray classic

Spengler STAPHYLOCOCCUS AUREUS COMP. D13 Spray nasal

Spengler VIRUS INFLUENCAE A COMP. D9 Liquide à frictionner

Spengler MYCOBACTERIUM BOVIS COMP. D13 Spray classic

Spengler VIRUS INFLUENCAE A COMP. D13 Spray nasal

Spengler STAPHYLOCOCCUS AUREUS COMP. D13 Spray classic

Spengler LACTOCOCCUS LACTIS COMP. D13 Spray classic

Spengler MYCOBACTERIUM BOVIS COMP. D13 Spray classic

Spengler STREPTOCOCCUS PYOGENES COMP. D13 Spray classic

Spengler STREPTOCOCCUS PYOGENES COMP. D13 Spray classic