MÉDECINE COMPLÉMENTAIRE GLOBALE ET INDIVIDUELLE

À la découverte de l’ortie, du sureau et d’autres plantes dans le jardin du couvent

21.09.2021

Le 4 septembre dernier dans le cadre du salon "Natürlich im Kloster", le jardin et le sentier des plantes médicinales ont été inaugurés au couvent des Capucins de Soleure. Le sentier des herbes médicinales est le fruit d’un projet commun du couvent des Capucins de Soleure, de l’entreprise skepping et de l'école cantonale de Soleure. Les visiteuses et visiteurs du sentier des plantes médicinales peuvent aller à la rencontre de 23 herbes médicinales et découvrir la manière de les utiliser. ebi-pharm est très fière d’avoir sponsorisé ce sympathique projet.

 

Le temps était radieux en cette journée de fin d’été du 4 septembre dernier – et réunissait donc les conditions idéales pour cet événement «Natürlich im Kloster», un marché ouverts aux petits producteurs suisses. À cette occasion, ce ne sont pas moins de 97 exposants qui ont pu présenter avec fierté leurs produits régionaux. L’offre allait de la moutarde bio aux couteaux aiguisés, en passant par les conserves maisons, les lits en bois de lune, les cosmétiques naturels ou les foulards en soie éco responsables. Le marché proposait donc un cadre parfait pour inaugurer le jardin et le sentier des plantes médicinales du couvent. 

 

L’initiant du sentier des plantes médicinales

L'idée du sentier des plantes médicinales a été développée par Kevin Nobs en collaboration avec le couvent des Capucins et l'école cantonale de Soleure. Dès son plus jeune âge, Kevin Nobs s’intéresse aux plantes médicinales et rédige son mémoire de maturité sur le thème des "plantes médicinales de la rivière 'Emme", un travail qui a même été édité et publié sous forme de livre en 2012. Passionné par ces thèmes, Kevin Nobs se lance dans des études de pharmacie après sa maturité, puis s’intéresse à la biologie et à la littérature allemande, domaines dans lesquels il obtient également un diplôme. Il est actuellement en train de terminer ses 3 années de formation pour devenir naturopathe TEN. 

 

De l’idée à la réalisation du sentier des plantes médicinales

L'idée du sentier des plantes médicinales est née en 2020, au moment où l'entretien du jardin du monastère par des élèves et des demandeurs d'asile n'a soudainement plus été possible en raison des mesures liées au coronavirus. Souhaitant promouvoir une approche respectueuse de l’environnement et de la nature avec son entreprise skepping, Kevin Nobs disposait à l'époque de 3 surfaces de terre dans le jardin du monastère, qu'il souhaitait utiliser pour ses cours sur les plantes médicinales, l'aromathérapie et les cosmétiques naturels. Le potager ne pouvant plus être cultivé comme prévu, Kevin Nobs a eu l'idée de donner simplement plus d'espace aux plantes dans le jardin du monastère. C'est ainsi qu'avec Urs Bucher, le responsable des opérations du couvent, il a développé l'idée du chemin des herbes médicinales. Cette idée a été mise en œuvre en collaboration avec l'école cantonale de Soleure et les résidents du Discherheim de Soleure. Alors que Kevin Nobs était en charge de la sélection des plantes et du traçage du sentier des herbes médicinales, les élèves d'une classe de lycée ont quant à eux peint des images de plantes médicinales qui ont été accrochées sur le mur extérieur du couvent. Les herbes médicinales qui se trouvent sur le sentier et dans le jardin sont entretenues et récoltées par les résidents de Discherheim (foyer résidentiel pour personnes souffrant de troubles cognitifs). En prévision de l'ouverture du sentier des plantes médicinales, un dépliant présentant un plan détaillé du jardin a également été conçu et édité par la lycéenne Zora Brändle.

 

23 plantes médicinales et leurs effets 

Tout visiteur du sentier des herbes médicinales du couvent de Soleure peut obtenir – au moyen d’un guide audio - une explication détaillée des 23 herbes médicinales sélectionnées, telles que l'hysope, la véritable camomille, la grande ortie ou le sureau noir. En compagnie de Kevin Nobs à l'oreille, vous avez droit à une visite guidée de 40 minutes dans le jardin du monastère. On y apprend beaucoup de choses intéressantes, notamment par exemple les vertus merveilleuses et multiples de l’ortie, qui est malheureusement souvent considérée comme une simple mauvaise herbe, on y découvre aussi que l'hysope, utilisée aujourd’hui en assaisonnement, et qui était autrefois une plante pulmonaire très efficace dans les affections grippales. Hormis les 23 herbes médicinales sélectionnées sur le sentier des herbes médicinales, le jardin du monastère regorge d'autres plantes à admirer; au total, 100 plantes médicinales différentes ont été répertoriées et nommées sur des plaques signalétiques. Et pour se mettre dans l'ambiance ou pour conclure la visite, vous pouvez vous promener le long du mur du monastère, à l’extérieur, et vous émerveiller devant les images représentant les plantes médicinales qui ont été dessinées par les élèves de l'école secondaire. L’occasion de découvrir à nouveau les plantes sous une forme plus artistique et de les ressentir une dernière fois. 

Le sentier des plantes médicinales du couvent capucin de Soleure est ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00, jusqu’au 31 octobre 2021.

 

Vous trouverez des informations complémentaires sur le couvent Capucin de Soleure et sur les offres de Kevin Nobs sur les liens suivants : 

kapuzinerkloster-solothurn.ch

www.skepping.ch/event

 

Auteur Simone Walther Büel

 

Votre contact :

Sharon Zwahlen

Responsable des services de marketing et de communication

Telefon: +41 76 553 18 32

ebi-pharm ag | Lindachstrasse 8c |CH-3038 Kirchlindach

Andrea Rytz, médical

Notre hotline me permet d’entretenir un contact direct avec notre clientèle et c’est avec plaisir que je réponds à leurs multiples questions sur nos produits et leur utilisation.