MÉDECINE COMPLÉMENTAIRE GLOBALE ET INDIVIDUELLE

Le regard de Nicole s’accroche à deux aspects: la globalité et le détail

23.09.2021

Nicole Schenk, collaboratrice d’ebi-pham, aime approfondir les démarches qu’elle entreprend. C’est un trait de caractère qu’elle peut valoriser dans son activité liée à la pharmacovigilance et la matériovigilance chez ebi-pharm et dans sa pratique de thérapeute MTC. La première pierre de ses activités actuelles a été posée au cours de son enfance, à une période où Nicole s’intéressait énormément aux plantes et aux herbes. Responsable des ressources humaines chez ebi-pharm, Karin Zeier s’est entretenue avec Nicole Schenk sur ses nombreuses passions.

 

Tu as débuté ton activité chez ebi-pharm en 2015 et tu as notamment assumé l’entière responsabilité du domaine de la pharmacovigilance et de la matériovigilance. Quels sont les défis et les intérêts liés à cette fonction spécifique? 

La pharmacovigilance est une science inexacte qui a pour objet la surveillance des médicaments après leur autorisation sur le marché en vue de détecter d’éventuels effets indésirables nouveaux ou rares. Derrière chaque annonce d’effets indésirables, on trouve l’histoire personnelle d’une patiente ou d’un patient. Je m’intéresse d’une part aux questions médico-scientifiques en lien avec chaque analyse de cas, et d’autre part, je dois prendre en compte les exigences réglementaires des autorités et les directives internationales et veiller à les intégrer dans le système de gestion de la qualité d’ebi-pharm ag. Je suis donc fortement impliquée dans un mode de travail axé vers les processus. Pour résumer, j’apprécie fondamentalement de pouvoir améliorer ou optimiser quelque chose qui existe déjà, un processus par exemple. 

Le vaste portefeuille de produits d’ebi-pharm requiert non seulement un savoir profondément ancré par rapport à chaque préparation individuelle, mais également le développement d’une étroite collaboration avec les différents fabricants. En définitif, il s’agit d’un réel défi qui plus est très intéressant. 

Hormis ton activité chez ebi-pharm, tu t’engages en qualité de thérapeute MTC diplômée en acupuncture et en tuina. Quelles sont les raisons qui ont motivé ce pas vers un travail indépendant?

Enfant, je m’intéressais déjà beaucoup aux plantes et aux herbes. Avec mon premier argent de poche, je me suis d’ailleurs acheté un microscope. Après mes études de biologie, j’ai travaillé pour différentes entreprises pharmaceutiques dans le domaine des médicaments. J’ai toujours été très ouverte à l’approche des médecines complémentaires et j’ai dès lors décidé de me lancer dans la médecine traditionnelle chinoise. À ce moment-là, mon but n’était pas de travailler de manière indépendante, mais bien plus de pouvoir me plonger dans les principes de légalité et de science de l’art de la guérison. Par conséquent, en plus de ma formation en acupuncture et en tuina, j’ai également étudié les plantes médicinales chinoises. 

Quel parcours fascinant avec toute ces différentes étapes, ces formations et ces cours de perfectionnement; qu’est-ce qui t’encourage à entreprendre tout cela? Qu’est-ce qui t’interpelle et te passionne à ce point? 

En approfondissant toujours plus le domaine de la MTC, je découvre la complexité du système médical oriental porté par des millions d’années d’expérience et je réalise également qu’il est essentiel de continuer à se former – pour le bien des patientes et des patients. 

Que souhaites-tu pour toi-même et pour ebi-pharm à l’avenir?

Je souhaite sincèrement que la médecine complémentaire soit davantage reconnue et que la collaboration avec la médecine allopathique devienne une évidence.  

 

«Chère Nicole, Nous sommes très impressionnés par ton attitude et par cet énorme réservoir de qualité, de diversité et d’ouverture à la nouveauté. Au-delà de ton expertise en pharmacovigilance, nous apprécions énormément ton côté engagé de thérapeute qui nous maintient, nous le personnel d’ebi-pharm, en bonne santé grâce aux massages tuina que tu mets à disposition et à ton précieux savoir.

Un grand merci pour cette interview.»

 

article

Auteur Karin Zeier, responsable des ressources humaines.

Votre contact

Sharon Zwahlen

Responsable des services de marketing et de communication

Telefon: +41 76 553 18 32

ebi-pharm ag | Lindachstrasse 8c |CH-3038 Kirchlindach

Andrea Rytz, médical

Notre hotline me permet d’entretenir un contact direct avec notre clientèle et c’est avec plaisir que je réponds à leurs multiples questions sur nos produits et leur utilisation.