MÉDECINE COMPLÉMENTAIRE GLOBALE ET INDIVIDUELLE

Skier avec passion

19.04.2021

Domenica Mosca & ebi-pharm: une forte équipe

Domenica Mosca fait partie de l’équipe juniors de ski du canton des Grisons. Après quelques succès intéressants sur les pistes, la jeune skieuse ambitionne maintenant de participer à la coupe du monde et pourquoi pas, par la suite, de monter sur le podium. En qualité de sponsor, ebi-pharm soutient et encourage cette jeune athlète en la sponsorisant.   

 

 

 

 

 

L’interview s’est déroulé sous forme écrite, les questions ont été formulées par Stefan Mumenthaler d’ebi-pharm. 

Veuillez-vous présenter à nos lectrices et à nos lecteurs?

Je m’appelle Domenica Mosca, j’ai 21 ans et j’habite à Scuol dans cette magnifique région de la Basse-Engadine. Et ma passion, c’est le ski ! En été 2019, j’ai terminé avec succès le gymnase sportif à Mals dans le Tyrol du sud et je me consacre désormais entièrement au ski de compétition pour atteindre un jour mon plus grand objectif, qui est de monter sur le podium en coupe du monde et aux jeux olympiques. Je passe mes loisirs à faire du VTT, de l’escalade ou du surf. 

ebi-pharm fait partie de vos sponsors. Comment avez-vous rencontré ebi-pharm, quelle est votre impression sur cette entreprise et comment vivez-vous cette collaboration? 

Je connais certains produits d’ebi-pharm depuis très longtemps, notamment Burgerstein, et je les utilise également depuis plusieurs années pour fournir l’énergie nécessaire dont mon corps a besoin pour la pratique régulière de mes activités sportives.  

Je suis sincèrement heureuse de pouvoir bénéficier du soutien d’ebi-pharm depuis la saison 2020/2021. ebi-pharm représente pour moi le sponsor idéal car je m’identifie à 100 % avec l’entreprise et que nous formons une belle équipe ensemble.  

En raison de la situation liée au Covid-19, je n’ai malheureusement pas encore pu me déplacer personnellement dans vos locaux, mais nous entretenons une collaboration amicale et franche. C’est un vrai plaisir de collaborer avec ebi-pharm.   

Votre mère est propriétaire de la Drogaria Mosca à Scuol/GR. Comment avez-vous découvert le monde de la médecine complémentaire et quel soutien en attendez-vous au niveau sportif? 

Jusqu’à présent, je n’ai eu que des expériences positives avec la médecine complémentaire. Je ne suis pratiquement jamais malade, mais quand cela arrivait lorsque j’étais petite, je prenais toujours des traitements basés sur la médecine complémentaire. Comme les processus ont toujours été bénéfiques, je continue, aujourd’hui, d’y faire recours en cas de maladie ou tout simplement à des fins prophylactiques, lorsque que mon système immunitaire est mis à rude épreuve.

Au cours des dernières années, j’ai eu recours à des préparations, notamment à titre préventif. En raison de la cadence élevée des entraînements ainsi que de leur intensité, mon organisme nécessite un surplus de substances vitales qui ne peut pas être fournie uniquement par mon alimentation toutefois saine et équilibrée. Afin d’apporter tout de même à mon corps l’énergie nécessaire, et pour pouvoir être au top de mes performances, je prends volontiers des compléments, en particulier les produits Burgerstein. 

J’accorde une très grande importance à mon bien-être et lorsque je ne me sens pas vraiment au mieux de ma forme, je ne suis pas capable d’être suffisamment performante. Il est important de renforcer son système immunitaire, surtout l’hiver, car la saison est longue et épuisante et ce ne serait vraiment pas le moment de tomber malade.

Où trouvez-vous la force et l’énergie pour accomplir des performances sportives de haut niveau? 

Pour accomplir des performances sportives de haut niveau, plusieurs éléments doivent être réunis: 

Respecter une alimentation saine et équilibrée, trouver un équilibre entre les entraînements - que ce soit sur les pistes, dans la salle de musculation ou encore au niveau mental - et les périodes de récupération. Ces phases de détente peuvent avoir lieu à la maison, avec ma famille ou avec mes amis, et sont essentielles pour refaire le plein d’énergie. J’ai dû apprendre tout cela, car au début je n’imaginais pas que la récupération était aussi importante que les entraînements. 

L’été, j’aime passer une semaine au bord de la mer pour faire du surf. Ainsi, je peux vraiment recharger mes batteries : non seulement pour la saison à venir, mais également pour les entraînements de condition physique qui débutent en été également.  

Je dirais pourtant que les facteurs les plus importants restent l’enthousiasme et la passion du ski. J’apprécie chaque instant de la compétition, tous les moments au cours desquels je descends la piste à toute vitesse pour tenter un timing parfait. Pour cela, je suis prête à m’engager chaque jour à 120 %. Cela me donne du courage de savoir que je suis en pleine forme et prête pour l’avenir.  

Comment es-tu arrivée au ski alpin et à partir de quand est née ton ambition de devenir un jour l’une des meilleures skieuses au monde? 

J’ai débuté très tôt déjà. À deux ans, j’ai chaussé mes skis pour la première fois et à l’âge de cinq ans, j’ai décidé de faire du snowboard jusqu’à ce que je trouve cette discipline ennuyante. Comme il n’existait pas de groupe de snowboard au niveau de la compétition, j’ai rechaussé mes skis pour m’intégrer dans une équipe de course et c’est là que j’ai découvert que j’avais énormément de plaisir. Dès mon plus jeune âge, j’ai toujours apprécié la vitesse et les courses. 

Évidemment, je regardais déjà toutes les courses de ski à la télé (TV ?) et j’affirmais déjà à l’époque que je voulais un jour y participer et tenter de monter sur le podium.  

L’ambition de monter un jour sur le podium de la coupe du monde ou sur celui des jeux olympiques est toujours présente. Pour atteindre ce but, de nombreux éléments doivent être réunis, car le seul talent ne suffit pas. Pour commencer, il faut obtenir le soutien de ses parents, avoir un bon entraîneur qui croit en toi, un corps résistant ainsi qu’une bonne santé. Sans oublier le rôle essentiel des sponsors qui contribuent à rendre tout cela possible, car le sport de compétition est très onéreux. Un autre point important est bien évidemment la motivation et le plaisir du sport. 

 

 

Andrea Rytz, médical

Notre hotline me permet d’entretenir un contact direct avec notre clientèle et c’est avec plaisir que je réponds à leurs multiples questions sur nos produits et leur utilisation.